top of page

La colère

Dernière mise à jour : 7 mars



Une des émotions que je préfère travailler en consultation !

Dans notre culture judéo-chrétienne,

la colère est largement répréhendée car

souvent décrite par son coté « ombre » qui est l’agressivité.

❣️Nous avons pu apprendre - enfant -

que c’était mal d’éprouver de la colère et qu’il fallait se calmer rapidos…

Cette colère nous l’avons avalée à l’intérieur de nous,

afin d’être accepté(e) et aimé(e) par notre famille et nos camarades.

❣️Nous avons tellement bien appris cela,

qu’aujourd’hui beaucoup d’entre-nous la minimise,

ou bien sont alors complètement coupés à l’intérieur d’eux-même.

❣️Le but ?

Ne pas « ressentir » la colère qui les habite car franchement… c’est désagréable !

✨La colère est une merveilleuse émotion transformatrice. ✨

Elle nous permet :

✔️De comprendre ce qui est important pour nous : nos valeurs, nos besoins à honorer

✔️De sentir où se trouvent nos limites

✔️D’identifier ce que nous trouvons injuste

✔️De nous mobiliser pour passer un cap / initier une action


❣️La colère est souvent l’émotion que nous ressentons,

juste avant de changer un aspect de notre vie.

❣️A l’origine, la colère n’est pas élaborée pour être projetée sur quelqu’un.

Si elle est projetée sur une autre personne, elle devient agressivité.


👊Sa fonction originelle est de nous mettre en « branle » intérieurement,

afin de comprendre nos besoins profonds,

pour apporter les correctifs nécessaires à notre existence.

👊C’est un processus interne profondément transformateur,

qui nous permet d’établir nos limites saines,

comprendre nos priorités et nos besoins,

pour mener notre vie dans l’axe le plus bénéfique pour nous ❤️.

Merci à la colère :)

2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page